Free: que la fibre soit ! [acte1]

freeFO

La fibre, le support physique qui a révolutionné les échanges d’information dans le monde de l’internet. La fibre, c’est synonyme de puissant débit grâce à sa lumière et à sa silice. Fini les « lags » intempestifs lors de partie de jeux vidéos et de s’excuser à ses potes d’avoir une connexion toute pourrie!
Bienvenue à la possibilité d’héberger ses propres serveurs , de partager simultanément la connexion avec toutes les machines de la famille sans ramer, télécharger « légalement » un film en 5mn etc…
Alors quand votre opérateur vous propose la fibre pour le même prix que votre abonnement habituel vous foncez !
Bon alors c’est quoi le problème? Tu ne vas quand même pas écrire un billet pour dire que tout va bien? ^_^
Oui et non… J’avais envie de faire un petit retour d’expérience . Mon premier billet traitera de l’installation physique en elle même. Par la suite, je ferai un second billet pour témoigner de quelques surprises de taille liées à l’utilisation de mon nouvel abonnement fibre .

Installation physique…jeu de piste !

Je reçois un mail de chez Free qui m’informe que que je suis éligible à leur offre fibre (FTTH=>Fiber to the Home).
Le « FTTH » ca veut dire tout en fibre jusqu »aux « fesses » de ma box .
A titre indicatif, la durée d’intervention était estimée entre 45mn et 2 heures maxi en fonction de l’environnement. Oui je dis « était », vous comprendrez mieux pourquoi par la suite .
Installer la fibre dans une maison c’est moins évident que dans un immeuble. En effet, les techniciens doivent effectuer un gros travail de repérage. A 4 pattes entrain de soulever des dalles , la tête dans les trous à essayer de repérer la nature des câbles qui passent et qui appartiennent à quel logement? Bref un véritable jeu de piste.
Il faut trouver les « chambres », les « regards » , les points de raccordements, le fourreau etc…Bah j’ai appris plein de mots ce jour là!

aiguille_fibre
aiguille_fibre

Je ne vais rien vous apprendre mais l’internet physique est calqué sur l’infrastructure de la téléphonie.
Le but du jeu est d’emprunter le même circuit avec la fibre. Pour suivre le même chemin que le câble téléphonique qui se trouve sous-terre, les techniciens disposent d’une aiguille. (photo ci contre)
Comme toujours la réalité est moins évidente. Le grand classique du fourreau bouché (n’y voyez aucune contrepèterie). Le technico a beau essayer de toutes ses forces mais l’aiguille bute sur goulot d’étranglement dans le fourreau.
Mais c’était sans compter sur la technique de sioux du plus expérimenté des techniciens…un arrosoir d’eau versé plus tard , et la terre relâche son étreinte  pour finir par laisser passer la fibre …Haleluya mes frères !!

Chambre_fibre

Du coup, pour résumer:

l’aiguille va de la chambre située dans ma rue (voir photo ci -contre) en passant par le « regard » (chez moi sous une dalle dans mon jardin) pour arriver à ma prise téléphonique …ouf!

Ouf? non pas tout à fait . la fibre arrive dans un petit boitier mural que l’on appelle : PTO= point de terminal optique.

Et ce dernier est raccordé à un boitier ONT (Optical Network Termination).( voir photo ICI)

Pourquoi un boitier supplémentaire entre la prise murale et la BOX?

De ce que j’ai compris , ce boitier ONT est un convertisseur. Il sert à transformer le signal optique envoyé par la fibre en signal compatible avec le protocole ethernet de la BOX.

Tout le matos nécessaire est installé,non sans mal.

L’équipe dépêchée par Free a mis 4h au lieu des 2h maxi annoncées. Je ne m’étalerai pas sur la qualité de la prestation (prise téléphonique revissée à l’arrache, dalle du jardin abîmée, traces de boue dans tout le salon…) mais au final ce qui compte c’est bien d’avoir sa connexion internet à la vitesse de la lumière non?

il ne reste plus qu’à la tester mais comme je l’ai annoncé en intro ca fera l’objet d’un autre billet.L’art du teasing !
Je souhaiterais juste revenir sur l’infrastructure choisie par Free pour déployer la fibre car leur choix est intéressant et n’est pas forcément celui fait par les autres grands opérateurs.

  Des choix technologiques différents

On distingue 2 types de zone:

  • ZTD, zone très dense , grandes villes etc…
  • ZMD, zone moyennement dense, villes plus petites , c’est le cas chez moi 🙂

En fonction de la ZONE et de l’opérateur le choix technique pour l’acheminement de la fibre est différent.

A noter que sur les ZMD; Free a signé avec Orange un contrat de cofinancement pour le déploiement de la fibre.
Cela signifie que les 2 opérateurs mettront en communleurs moyens pour offrir un réseau unique et mutualisé. Wahou c’est beau ! et c’est surtout grâce à cet engagement que Free est en capacité de m’apporter de la fibre dans mon quartier résidentiel 🙂

En Zone très Dense (ZTD)

2 technos possibles:

  •  FREE  utilise  le POINT à POINT
  • Tous ses concurrents ont tous optés pour le GPON. (Passive optical network)

Le Point à Point (P2P):

Chaque abonné FREE dispose d’une fibre dédiée jusqu’à sa maison . Il est directement raccordé à la fibre du NRO (noeud de raccordement optique) et ne la partage pas avec d’autres abonnés comme c’est le cas chez les autres FAI.
Elle garantit en théorie 1GB/s en « descendant » pour l’abonné.
Le FAI peut mieux contrôler la bande passante et l’augmenter au besoin.

Un schéma vaut mieux que de longs discours (voir ci-dessous, source lafibre.info)

point à point
point à point

Le GPON (Gigabit Passive Optical Network)

La fibre est partagée entre 64 abonnés avec un débit max de 2.5GB/s. Tous les opérateurs sauf free ont opté pour cette architecture.

gpon

En Zone Moyen Dense (ZMD)

Je fais parti de ce cas là, donc autant dire que je mets le focus sur la techno employée par FREE.
Il s’agit du 10G-EPON. C’est quoi encore ce nom barbare ?
10G-EPON= 10Gb/s en descendant et du 1Gb/s en descendant, là où ses concurrents font du 2.5 gb/s et 1.25gb/s.
Du coup ce choix permet à Free de ne pas trop investir en matériel et présente l’avantage de pouvoir faire évoluer la bande passante à la hausse dans un futur proche.

FreeZMD10G-pon

Partager l'article

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*