Petit hack de Noël pour débutant

Vous est-il déjà arrivé d’acheter un produit en étant déçu dés sa première utilisation? Un truc qui ne correspond pas du tout à vos attentes. La flemme de le ramener au magasin car le prix n’en vaut pas la chandelle? Vous avez comme une énorme envie de l’adapter à votre besoin par vos propres moyens?
Et bien, c’est exactement ce dans quoi je me suis lancé;voici donc mon petit hack improvisé sur une guirlande de noël bas de gamme fraîchement déballée.

Une fois branchée, grosse déception! Deux défauts insurmontables pour moi et mes proches :

– la musique (?) immonde qui sort à tue-tête du boîtier. Évidemment, aucun bouton pour allumer/éteindre la mélodie criarde indépendamment des lumières. Et aucune possibilité de régler le volume!
– la fréquence des clignotements des ampoules qui laisse à penser que celui qui a programmé ça devait tourner aux extas !
Voici donc les étapes pour corriger ces 2 problèmes:

1/ Ouvrir la bête

De prime abord aucun emplacement de vis, aucun port. Le boîtier en plastique est solidement collé, va peut être falloir jouer de la scie à métaux. Finalement premier essai avec un tournevis d’électricien en guise de levier j’arrive à désolidariser un côté du boîtier et là coup de chance , je tombe nez à nez avec le responsable de la cacophonie musicale: un joli piezo speaker !

Il convient donc de le retirer proprement avec l’idée de le réutiliser ultérieurement dans d’autres projets, ça peut toujours servir.

 

2/ Récupérer le « haut parleur »

Plusieurs méthodes :

a/ La méthode bourrin:
Mettre un coup de pince coupante au ras des 2 fils rouges et c’est réglé.

b/ La méthode propre:
C’est d’utiliser une pompe à dessouder. Sur les conseils d’un ami, j’en ai acheté une chez RS Components. Perso, l’investissement vaut le coup car la pompe pourra me resservir pour de la récup de composants sur d’autres appareils. Ensuite rien de bien sorcier quand à son utilisation : c’est un peu comme une « seringue » et ça permet d’aspirer l’étain proprement pour libérer le composant.
A noter que dans ce cas bien précis, il va falloir accéder à l’autre côté du circuit pour atteindre le soudures. Et là pas le choix, j’ai fait avec une scie à métaux pour virer le reste du boîtier (voir résultat photo ci-dessous).

Donc le buzzer enlevé, voici notre problème de son réglé !

3/ Supprimer le clignotement des Leds

En cherchant sur le web,j’ai été rassuré de voir que je n’étais pas le seul à vouloir supprimer le clignotement des guirlandes. C’est vrai qu’à la longue ça fatigue les yeux! Ya même un gars qui s’est amusé à compiler en fonction des constructeurs la méthode pour ainsi rendre les leds fixes en reliant les soudures qui vont bien. Exactement ce que je voulais !du simple à comprendre et à réaliser.
Bon même si on est en « basse tension » , on prend les précautions d’usage hein. je ne pourrais être tenu responsable en cas d’incident.

On attrape son fer à souder, son fil de cuivre et on soude comme ci-dessous:

D1 ->R4->R5

Je conseille dans un premier temps de ne souder le fil qu’à D1.Puis à main levée de faire les tests en connectant l’autre bout du fil à R4 . Normalement une Led sur deux doit s’alumer fixe puis on connecte à R5 et ce sont les autres leds qui s’allument tout le temps.

Et voilà , les lumières ne clignotent plus du tout mais permettent quand même en restant allumées de passer de bonnes fêtes sans avoir les yeux éclatés 🙂

Conclusion;

Ce « stupid hack » n’a d’autre utilité que de démontrer qu’il est possible si on s’en donne la peine d’adapter un produit à son usage. Et ce malgré les précautions prises par les industriels pour ne surtout pas que le consommateur n’ ouvre le boîtier ou n’essaye de comprendre le fonctionnement de son produit.
Voilà au final j’ai une guirlande sans musique qui ne clignote pas, donc un truc basique que j’aurais pu acheter moins cher (est-ce que ça se vend encore d’ailleurs?). Mais l’intérêt c’était de faire soi même à partir d’un truc qui a été pensé , designé par d’autres de telle manière qu’on n’a pas le choix des fonctionnalités!

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*