Monter son serveur de tchat privé sur un raspberry

Récemment j’ai eu besoin de monter « viteuf » un tchat privé avec toutes les fonctionnalités modernes que l’on est en droit d’attendre en 2019. Je ne vais pas vous en faire un inventaire car ce serait s’éloigner du but de cet article, à savoir monter un serveur de chat facilement en 2 lignes de commandes.
Juste les critères suivants que j’exige pour l’utilisation de mon tchat perso :

  • Que le code soit opensource
  • qu’il soit « auto-hébergeable » et facile à installer chez soi à la maison
  • que les communications soient chiffrées
  • facile à administrer
  • qu’on puisse utiliser la visio et partager son écran à distance
  • qu’il dispose d’un client multiplateforme (linux, android dispo sur Fdroid, windobe)

Bref, je m’arrête là pour la liste des possibilités , sachez qu’il en existe tout un tas mais qu’au final je n’en utiliserai que deux ou trois. L’idée dans mon cas et peut être dans le votre aussi si vous êtes là c’est de disposer rapidement d’une messagerie instantanée privée, fonctionnelle et hébergée chez soi.

J’ai jeté mon dévolu sur Rocket.Chat qui collait bien à mon cahier des charges. Et puis pour être honnête c’est un outil que j’ai découvert et que j’utilise depuis 1 an à mon travail donc le fait que je sache déjà l’utiliser me fera encore gagner du temps 🙂

Voici la démo officielle pour vous donner un aperçu de la bête (désolé c’est un lien youtube mais j’ai pas trouvé mieux)


Assez blablatté, c’est parti pour l’installation !

Prérequis

  • un pc , un vps ou un raspberry (même un rpi 2 fera l’affaire)
  • Environ 300 mo de libre ( faut de la place pour installer la pléiade mongoDB, nodejs etc..)
  • 10 minutes de votre temps libre

Installation

1/ Se logguer en ssh sur le raspberry et installer le paquet snapd

sudo apt update && sudo apt install snapd

2/ Installation du paquet rocket.chat server et de toutes ses dépendances. Compter une bonne dizaine de minutes mais ca vaut le coup 🙂

sudo snap install rocketchat-server

Test

Vérifier que le service rocket.chat tourne bien sur le port 3000

ss -ant

Ca doit renvoyer:
LISTEN 0 128   *:3000        *:*

Voilà il ne reste plus qu’à tester l’url de tchat dans votre navigateur:

https://IpRaspberry:3000

Il ne reste plus qu’à créer les utilisateurs, paramétrer un peu notre serveur puis installer un client sur notre téléphone ou pc.

pour gérer démarrage et arrêt du service;

service snap.rocketchat-server.rocketchat-server stop

5 commentaires sur Monter son serveur de tchat privé sur un raspberry

  1. bonjour,

    J’ai un petit doute sur les I/O sur le Raspi?
    est ce que des installations de ce type sont recommandés pour des raspberry?
    ne risque t’on pas d’user la carte SD?

    merci

  2. oui tu fais bien de le souligner. Mais ici c’est une solution pour juste mettre en place vite fait un tchat pour un évènement de quelques jours.Mais sur du long terme en prod , surtout ds une entreprise vaut mieux l’installer sur une machine plus robuste. Ceci dit on peut préserver un peu la carte SD de son PI en configurant quelques trucs comme:
    avec la mise en RAM des logs, la désactivation du swap,l’installation d’une clé USB pour les dossiers volumineux appelés à être écrits souvent etc…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*